U TURCHINU HE DI RITORNU !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’aspettavamu tantu, ci simu !

Ce moment, nous l’attendions. Dans nos espérances les plus folles, pas si tôt c’est vrai. En l’espace de quatre ans, le club est passé de la cinquième à la deuxième division.
Désormais, il nous semble que cette parenthèse amateure s’enfouit inévitablement dans nos mémoires. Mais jamais nous devrons l’oublier, comme nous n’oublierons jamais ceux présents au premier jour, lorsque l’herbe était jaune et que la vie semblait avoir disparu.

Grâce à la mobilisation de tous, au premier rang desquels le légendaire Peuple Bleu, toujours prompt à se lever pour sauver l’institution et porter le vital sursaut populaire, le Sporting Club di Bastia a pu être sauvé et aujourd’hui renaître.

Après de longs mois d’absence, les supporters retrouveront leur maison, l’antre de tous nos exploits. Demain, malgré un horaire caniculaire peu compréhensible, Furiani se parera de ses plus belles couleurs. Dumane, in Armand Cesari, veneranu di tutt’i rughjoni, di tutte e pieve, di tutti i paesi quelli ch’anu bramatu stu mumentu, chì l’aspettavanu cun pazienza, serenità è fervore.

La lumière des caméras réapparaît et si elle ne doit pas nous griser, le bleu est de retour ! U turchinu hè di ritornu !

Parce que l’histoire du Club s’écrit dans l’unité et la mobilisation, parce que notre force est imparable quand le stade se met à chanter d’une seule voix et à vibrer, nous devrons être à la hauteur de l’évènement pour porter nos joueurs jusqu’à la victoire.

Pigliemu tutti a strada di Furiani ! Nous les porterons autant que nous pourrons à la force de nos voix.

Purtemu altu a bandera bianc’è turchina è a Testa Mora per dì chì u turchinu hè di ritornu è ch’hà da stà in testa per un pezzu oramai !